Germaine Tillion à la BnF

Hommage à Germaine Tillion

entrée libre

Germaine Tillion est décédée le 19 avril 2008, dans sa cent-unième année. La Bibliothèque nationale de France, dépositaire de ses archives, lui rend hommage.

vendredi 6 juin 2008

14h – 18h

Germaine Tillion, engagée avec autant de succès dans le travail de connaissance que dans l’action publique, est l’une des figures les plus lumineuses du sombre siècle qui vient de se terminer. Ethnologue en Algérie entre 1934 et 1940, elle s’engage dans la résistance dès son retour en France. Arrêtée en 1942, déportée à Ravensbrück, elle en sort en 1945 et se mue en historienne de la résistance et de la déportation, tout en luttant contre les camps toujours en activité. À partir de 1954, elle renoue avec l’Algérie, d’abord pour aider à combattre l’extrême misère, ensuite pour sauver, des deux côtés du conflit, des vies humaines menacées par les attentats aveugles, la torture, les exécutions. Après la fin de la guerre, devenue Directeur d’études à l’EHESS, elle écrit ses grands livres d’ethnologie et d’histoire, Le Harem et les cousins, Ravensbrück.

14h – Résistance et déportation

avec Jean Lacouture, Julien Blanc, Laurent Douzou, François George…

15h -Projection de films documentaires

15h30 – Guerre et paix en Algérie

avec Benjamin Stora, Mohammed Harbi, Jean-Pierre Gonon, Abdelmadjid Merdaci…

16h30 – Projection de films documentaires

17h. – A la recherche du vrai et du juste

avec Jean Daniel, Tzvetan Todorov, Françoise Aubaile, Guillaume Fau…


Bibliothèque nationale de France

Site François-Mitterrand

Grand auditorium, Hall Est Quai François Mauriac,

Paris 13e


Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.