Djalila Dechache en résidence à la Maison Jules Roy

Chaque année, la Maison Jules-Roy (Le Clos du Couvent, 89450 Vézelay) accueille des écrivains de tous horizons. C’est pour eux l’occasion de se consacrer à l’écriture de leur prochain ouvrage et de rencontrer le public icaunais en lui présentant leurs précédents livres.

Djalila Dechache, du 1er au 30 juin 2012

Djalila Dechache est une poétesse algérienne qui est née et vit en France. Elle est marquée par cette culture multiple, cet éternel entre-deux ; un déchirement qui n’est pas sans rappeler celui de Jules Roy. La résidence de Djalila aura une résonance particulière dans la maison de l’écrivain puisqu’elle reviendra sur les échanges entre Jean Amrouche et Jules Roy et sur le 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

http://www.cg89.fr/Culture-et-Vie-Locale/Patrimoine/Maison-Jules-Roy-a-Vezelay/Les-residences-d-ecrivains-saison-2012

Rencontre avec Djalila Dechache
…………………………………………………………..
Vendredi 15 juin 2012, à 18 h 30
Djalila Dechache profite de sa résidence à la Maison Jules-Roy et de la soirée qu’elle anime pour témoigner sur un temps fort, le cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Elle présentera des textes d’Abdelmalek Sayad, sociologue algérien et ancien assistant de Pierre Bourdieu. Djalila reviendra sur les échanges entre Jules Roy et Jean Amrouche que l’on retrouve dans D’une amitié, correspondance. Jules Roy-Jean Amrouche (1937-1962). Cette soirée sera ponctuée par l’intervention d’un « grand témoin », ami fidèle de la Maison Jules-Roy, l’écrivain Gérard Calmettes, dont le dernier livre aborde, entre autres thèmes, l’indépendance de l’Algérie.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.