AFA – Rhône Alpes – 2011

« France-Algérie, les
chemins de la rencontre »

 Jeudi 15 décembre à
19h30

à La Maison des passages - 8/10 €

Création
théâtre par la Cie Passeurs de Mémoires

Mouloud Feraoun : Journal, 1955 – 1962 «
Le Contraire de l’Amour
»

Romancier algérien de culture française, instituteur, ami de Camus, Mouloud Feraoun fut assassiné par l’OAS (Organisation de l’Armée Secrète) le 15 mars 1962. Il a laissé un
Journal, commencé en 1955 et tenu jusqu’à la veille de sa mort. Un document unique : on y lit le quotidien le plus concret de la «Pacification», la peur et la torture, omniprésentes dès le début 1956, et la lente et irrésistible émergence de la dignité retrouvée de tout un peuple. Condamnation sans appel d’un siècle de colonisation, mais aussi prescience d’un avenir sombre pour son pays.

« Une partition à deux voix, texte et violoncelle intimement mêlés qui, puisse donner
envie de découvrir cette œuvre, et donner à aimer cet homme et le faire revivre
un peu à chaque représentation .»

[Dominique Lurcel, metteur en scène]

Tarif : de 8 à 10 €, pensez à
réserver !

Cette création théâtrale rentre dans le cadre du cycle "France-Algérie, les chemins de la rencontre" initié depuis trois ans par l’AFARA (association France-Algérie Rhône-Alpes), le CARA (Cercle des algériens et franco-algériens en Rhône-Alpes), la CIMADE, Coup de soleil en Rhône-Alpes et la Maison des Passages. 44 rue Saint Georges - 69005 Lyon

 ———————————————————

France Algérie les chemins de la rencontre

Jeudi 17 Novembre à 19h30

à La Maison des passages (Lyon 5ème)

Rencontre/ Débat

« Devenir métropolitain, parcours de rapatriés d’Algérie en France« 

Cette soirée fait partie du cycle France Algérie, les chemins de la rencontre organisé par l’AFARA, le CARA, la CIMADE, Coup de soleil en Rhône-Alpes et la Maison des passages.

Avec :

Yann SCIOLDO-ZÜRCHER, historien, chargé de recherche au CNRS

Georges MORIN,
président de l’association Coup de soleil

Pour comprendre cette histoire d’une « émigration/immigration/installation », Yann Scioldo-Zürcher reviendra sur les parcours des pieds-noirs, européens ayant vécu en Algérie coloniale et les politiques d’intégration successives de cette population en France à partir du milieu du XXè siècle.

Georges Morin, né à Constantine en 1942, est aujourd’hui maire-adjoint chargé
de la culture de Gières (Isère). Il est l’un des fondateurs de l’association Coup de soleil créée en 1985 qui organise régulièrement des manifestations pour mettre en lumière la culture des pays du Maghreb.